LA SOPHRO – KESAKO

La Sophrologie ou l’ art de vivre en harmonie.

La sophrologie a été crée en 1960 par Alfonso Caycedo, un médecin neuropsychiatre. Sa motivation première était de trouver un procédé résolument humain pouvant améliorer la qualité de vie de ses patients. Fort de ses expériences professionnelles, de ses recherches en orient et en occident, il élabore une méthode originale, basée sur des pratiques éprouvées : l’entrainement sophrologique caycedien.
Tout au long de la méthode, la respiration est activement utilisée. Aussi, la relaxation est pratiquée afin d’atteindre un état entre la veille et le sommeil : le niveau sophro-liminal.
A partir de cet état, le sophronisant se libère de ses pensées limitatives et accède à ses nombreuses possibilités. De plus, les perceptions et les sensations corporelles, l’imagination, la visualisation, les paramètres du temps, la mémoire sont exacerbés et intégrés plus facilement. Cette dynamique mentale et les ressentis corporels vécus en séances s’appellent les vivances. les vivances.
Au fil des vivances, une nouvelle conscience se crée et tend vers un échange harmonieux entre le corps et l’esprit. Le sophrologue est un guide dans cette évolution. Il aide à se tourner vers des vivances constructives et fait évoluer l’entrainement en s’adaptant aux besoins de chaque sophronisant.
Dans ce cheminement, les valeurs et ressources personnelles bien souvent refoulées font surfaces. Elles offrent une nouvelle perspective d’avenir dans le tumulte de la vie. Un nouveau regard, désormais éclairé, se pose sur le monde extérieur et permet de se mobiliser, de réagir en toute sérénité plutôt que de subir.
Toujours rattachée au positif et adaptée aux conditions de vie actuelle, la démarche sophrologique permet rapidement de profiter d’une vie épanouie, pleine de sens. L’équilibre corps-esprit retrouvé, le sophronisant acquiert une confiance en soi et sait se prémunir des états de stress ou autres fléaux de notre époque.
L’entrainement sophrologique se conjugue parfaitement avec toutes autres thérapies, médicales ou non. C’est ce qui fait tout son intérêt dans une démarche globale vers un mieux être.

La sophrologie n’est liée à aucun courant idéologique ou religieux et respecte les croyances et les opinions de chacun.
Définition de A. Caycedo de 1992 : La SOPHROLOGIE est la science de la conscience et des valeurs de l’existence. Une école scientifique inspirée de la phénoménologie, qui étudie la conscience et une nouvelle profession clinique et prophylactique, qui se spécialise dans la conquête des valeurs de l’existence.

Audrey SYLVESTRE